©2Portzamparc - Elizabeth de Portzamparc architecte

Taichung Intelligence Operation Center

Taïwan - Taichung 2017 › 2021
En savoir plus

Deuxième grande ville de l’île de Taïwan, Taichung a lancé un vaste projet urbain et architectural. Faisant suite à l’ouverture de son grand « parc climatique » à l’été 2018, la ville accueillera en 2021 le Taichung Intelligence Operation Center (TIOC). Proposée par Elizabeth de Portzamparc, cette tour IGH abritera un centre culturel numérique, des bureaux, des commerces et un restaurant.

Première tour urbaine dite « de 4e génération », elle a été conçue comme un quartier durable et vecteur d’interactions humaines, une architecture urbaine proposant une autre manière de pratiquer et de vivre l’espace. Les principales qualités de ce type de tour avant-gardiste résident dans son ouverture, son intégration au contexte et sa relation à la ville. Ce grand quartier vertical interconnecté intègre l’ensemble des liens urbains et spatiaux que l’on peut trouver au sol et dans la ville, et les fait se poursuivre en son sein. Une continuité dans la promenade visuelle est maintenue afin d’avoir le plus faible impact sur le paysage de la ville. La tour n’est plus une interruption de l’urbanité, elle en devient la prolongation.

Cette quête d’ouverture passe en premier lieu par le socle de la tour et ses étages inférieurs, considérés comme des espaces publics car connectés au voisinage et à la ville. Le parc se prolonge dans la tour et investit le cœur du projet par le rez-de-chaussée transparent qui est ouvert au public et constitue une invitation à la découverte des activités proposées dans les étages bas. Des passerelles en rubans relient les premiers niveaux et s’enroulent autour du bâtiment dans un mouvement ascensionnel, rompant la traditionnelle barrière entre intérieur et extérieur, entre espaces privés et collectifs. Grâce à la porosité au sol, sous les passerelles, le projet offre à la ville une grande place couverte au pied de la tour, un espace public parfaitement adapté au climat de Taichung. De larges atriums sont aménagés au pied du bâtiment : reliant 3 à 4 niveaux d’étages, ils créent ainsi des espaces d’interactions centraux. Les circulations horizontales et verticales sont traitées comme des lieux de rencontre qui s’élargissent ponctuellement en places, placettes et terrasses, constituant autant de nœuds d’intérêt local, supports d’interactions sociales et de convivialité. Renforçant sa dimension urbaine, ce projet offre à la ville une série d’équipements ouverts au public : un théâtre et un auditorium ouverts sur un patio paysager en contrebas des passerelles, des galeries commerciales au rez-de-chaussée et sur les passerelles, et un restaurant en haut de la tour. Il y a ici une large typologie d’espaces, obéissant à une hiérarchie de l’intimité, une gradation du lien entre sphères publique et privée.

Conçu comme un symbole d’innovation et d’architecture durable, le projet s’est développé autour d’une réflexion transversale sur le site, la morphologie, la spatialité, les matériaux et la conception de la façade, dans le but d’obtenir un bâtiment à énergie zéro. Plus qu’un simple geste esthétique, son dessin exprime une forte intention conceptuelle : une recherche d’économie de formes et de matières premières.

La conception du TIOC vise à promouvoir l’« être ensemble », à planifier et à construire un avenir commun, à créer les conditions favorisant l’émergence d’une pensée collective nécessaire aux recherches menées par ce centre numérique. Grâce à la complémentarité entre l’intelligence artificielle et humaine, cette tour favorise le développement des innovations dont notre civilisation a grand besoin dans le contexte actuel.

Concours, projet lauréat

Programme

Tour IGH comprenant un centre culturel numérique, un auditorium, des black box, des commerces, des bureaux et un restaurant

Maîtrise d’ouvrage

Ville de Taichung

Architecte

Elizabeth de Portzamparc

Architecte local

Ricky Liu & Associates

Surface

Centre culturel numérique : 24 000 m²
Commerces : 2 000 m²
Restaurant : 2 000 m²
Bureaux : 40 000 m²

Hauteur

262m

©2Portzamparc – Elizabeth de Portzamparc architecte